Edito – Octobre 2012

Chers lecteurs,

Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, a, devant le Parlement européen, très récemment défendu la politique commerciale française et mis les marchés publics au premier plan.

Elle souhaite en effet l’adoption d’un projet de règlement sur la réciprocité dans l’accès aux marchés publics pour accorder, au niveau international, les mêmes chances à toutes les entreprises.

Le Parlement européen bénéficiant d’un pouvoir d’approbation en matière d’accords commerciaux, les parlementaires devront être convaincus par les arguments français plaidant en faveur d’une concurrence plus loyale.

Les marchés publics font partie intégrante de la politique commerciale du gouvernement et des exigences de croissance et d’emploi.