Edito – Mai 2015

Chers lecteurs,
Le calendrier de la transposition de la directive « concession » se précise, même si aucune décision n’a encore pu être prise. Au début du mois, la direction des affaires juridiques de Bercy a tout d’abord prévu une concertation publique sur le projet d’ordonnance et ses décrets d’application. Les ordonnances « marchés » et « concessions », ainsi que leurs décrets d’application, devraient être publiés au début de l’année prochaine et entrer en vigueur au 1er avril 2016.

Edito – Avril 2015

Chers lecteurs,
L’achat public se transforme. Durable et responsable. Voilà ses deux nouveaux objectifs et si les initiatives sont nombreuses, le chemin semble encore assez long.
La loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire (ESS) a franchi première étape, puisque son article 13 rend obligatoires l’établissement et la publication d’un schéma de promotion des achats publics socialement responsables.

Edito – Mars 2015

La Cour des comptes a présenté son rapport public annuel le 11 février dernier. Elle préconise notamment le renforcement de l’encadrement du recours aux partenariats public-privé par les collectivités locales et dispense quelques conseils. Vigilante, elle précise qu’il est encore trop tôt pour juger de leur efficacité, qu’il serait compliqué de faire un bilan et que leur caractère dérogatoire comprend des risques et invite à la prudence.

Edito – Février 2015

La profonde transformation du droit de la commande publique a débuté par une nécessaire phase de concertation. Et pour ce faire, deux grandes consultations ont été organisées.
La première consultation concerne le document unique de marché européen (DUME), élaboré et publié par la Commission européenne. La consultation publique sur le projet de formulaire-type était possible jusqu’au 20 janvier sur le site de la DAJ.

Edito – Janvier 2015

Fin 2012, la médiation des marchés publics ouvrait ses portes. Plusieurs missions l’attendaient : faciliter l’accès des entreprises aux marchés publics, rapprocher les acteurs de la commande publique, à savoir chefs d’entreprises et acteurs publics, et offrir une alternative en cas de contentieux (délais de paiement, pénalités de retard, établissement du décompte général et définitif…).

Edito – Décembre 2014

Tantôt célébrés, tantôt critiqués, les partenariats public-privé restent difficiles à manier, comme l’illustre le récent jugement du tribunal administratif de Cergy-Pontoise du 6 novembre résiliant, car la condition de complexité n’était pas remplie, le contrat de partenariat conclu entre l’État et la société Eurenea SAS pour la construction et la maintenance de soixante-trois centres d’entretien et d’intervention pour la gestion du domaine routier.

Édito – Octobre 2014

Les partenariats public-privé fêtent leurs dix ans. À cette occasion, les sénateurs Jean-Pierre Sueur et Hugues Portelli ont récemment publié un rapport d’information sur le sujet. Le constat est critique et mitigé. Le rapport qualifie les partenariats public-privé de « bombes à retardement budgétaires ». S’il juge leur utilisation séduisante, il plaide pour un usage ponctuel et très encadré de ces montages contractuels particuliers pour éviter une prise de risques parfois trop grande pour l’État ou les collectivités.

Edito – Juin 2014

Le projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire a été adopté par l’Assemblée nationale en première lecture le 20 mai dernier.
Le sujet intéresse tous les acteurs de la commande publique, puisque le projet de loi s’attache à mettre en œuvre une politique d’achats publics socialement responsables.